Plus d’informations sur la recherche

La diversité des 5000 îlots de Bruxelles est telle qu’il est impossible de construire une liste systématique des actions qui peuvent y être appliquées dans tous les cas pour économiser l’énergie. Cependant, une liste raisonnable d’  « éléments » peut être suffisamment représentative des divers types de modèles de rénovation. Un « élément » est défini comme n’importe quel élément physique – le bâtiment, des pièces, l’espace extérieur ou intérieur, l’infrastructure, l’équipement ou la ressource – qui peut être inclus dans un projet de rénovation afin d’augmenter le rendement énergétique, l’attractivité de l’environnement, les liens sociaux ou apporter des avantages économiques.

Nous avons regroupé les éléments dans trois catégories principales :

  • Environnementale, couvrant des aspects comme la mobilité, la gestion des déchets, l’eau et l’espace dans l’îlot,
  • Technique, y compris l’enveloppe du bâtiment et l’équipement technique (chauffage, ventilation, climatisation, gestion de l’eau, etc.),
  • Services et équipement commun, fournissant principalement des espaces communs et l’équipement pour améliorer la qualité de la vie et promouvoir les liens sociaux au sein de l’îlot.

Un exemple typique d’élément environnemental est un jardin partagé dans l’îlot. En plus de la création d’un espace de loisirs, selon la population, un jardin intérieur peut aussi procurer une sensation accrue de sécurité, favoriser des liens sociaux et aider finalement à faire des économies sur le budget alimentaire. Des éléments techniques sont généralement moins dépendants de la sensibilité de la population, mais doivent néanmoins  engendrer des  économies d’énergie ou des gains financiers pour être acceptés. Un exemple d’un tel élément est une cogénération alimentant le chauffage urbain pour un certain nombre de logements de l’îlot. Finalement, comme exemples pour le service et l’équipement communs, nous pouvons citer une blanchisserie partagée ou un véhicule électrique partagé. Pour une blanchisserie commune à l’îlot, par exemple, l’attrait repose souvent sur des appareils moins gourmands en termes d’énergie et moins couteux du fait de leur utilisation partagée. En plus, chaque ménage ne doit pas posséder son appareil individuel. Dans cette configuration, Des telles activités partagées ont aussi comme avantage de favoriser les rencontres et les échanges entre les habitants de l’îlot.

EQUIPE_BUTTON